Sortie du confinement

Edito de la revue AU FIL DE DUEC de Mai 2020

« La paix soit avec vous !»

Ces mots de Jésus, prononcés à plusieurs reprises à l’attention des apôtres après Pâques, s’adressent
à nous aujourd’hui !

En cette période de (dé)confinement, la barque de nos vies est bien secouée, en pleine tempête !
Nous sommes perdus… et toi Jésus, au fond de la barque, tu restes paisible, dans une totale
confiance en ton Père !.. Ainsi tu nous lances cet appel à la paix, à la confiance, à la conversion.
Quelle période inédite ! Ces dernières semaines ont été particulières et sont venues bouleverser
beaucoup de choses dans toutes les sphères de nos vies. Comment ne pas être interpellés dans nos
habitudes, mais aussi dans notre être profond. Tout le monde y est confronté : les malades, ceux qui
ont perdu un proche, ceux qui ont été en première ligne par leur profession ou leur engagement,
mais aussi nous tous, remis en question par les changements imposés dans nos vies.

Pour l’association Devenir Un En Christ, il en a été de même, avec notamment l’annulation de tous
les rassemblements nationaux, régionaux, les journées et week-ends spécifiques (femmes, couples,
jeunes, divorcés, parents, couples mariés, etc.), et bien-sûr ce qui fait le cœur de l’association : les
groupes de partage.

Mais nous l’avons vu : si les églises sont fermées, l’Eglise reste ouverte et toujours bien vivante. Et
DUEC a continué sa mission de plus belle, grâce et avec vous tous.
On peut notamment citer les groupes de partage par conférence téléphonique ou vidéo (lire le
témoignage des groupes de Toulouse et de Grenoble), le mur de prière à l’occasion de chaque prière
du lundi, les temps de prière à Lourdes avec le Père Olivier, ou encore la messe du Lundi de Pâques
célébrée sur Youtube par le Père Bernard (lire le témoignage de Maximilien).

Oui, prenons le temps de réfléchir à cette période, parfois douloureuse et difficile, mais aussi remplie
de grâces et d’opportunités de découvrir nos ressources intérieures. Alors, qu’est-ce que le
confinement m’a appris ? De cette période, que vais-je graver dans ma mémoires et dans mon cœur?
Marie-Jo nous parle de « cultiver son jardin », Régis et Anne-Marie de nouvelles formes de
communication et de solidarité, Magui de la vision du Pape seul sur la place Saint-Pierre. Je vous
laisse découvrir tous ces témoignages dans ce numéro, et je remercie tous ceux qui y ont contribué.

Je souhaite également remercier chaleureusement la nouvelle équipe qui a repris la réalisation des
AFDD : Maëla (de Paris) qui assure la coordination et le lien avec le CA, Laury (de Marseille), en
charge de la rédaction et la récupération des articles, et Hugues (de Suisse), de la mise en page et la
diffusion. Un grand merci à eux pour ce service !

Et pour terminer, je vous propose de rester en union de prière les uns pour les autres. Nous avons
bien besoin de prier en ce moment, en particulier en ce mois de mai avec la Vierge Marie, « Mère de
Dieu, priez pour nous, pauvres pêcheurs, maintenant et à l’heure…du confinement ! Amen »

Jean-Philippe, président