DUEC et les nouvelles réalités familiales

Octobre 2019

Position de l’association « Devenir Un En Christ » par rapport aux nouvelles réalités familiales, notamment les questions de procréation au sein des familles homoparentales (PMA, GPA).

Notre association, Devenir Un En Christ, s’adresse aux chrétiens concernés personnellement ou non par l’homosexualité, et est un lieu d’accueil, d’écoute et de partage, un lieu d’apprentissage et de développement de la vie spirituelle, un lieu de maturation et de croissance dans la foi, un lieu de vie conviviale et fraternelle, un lieu tremplin pour l’engagement dans d’autres réalités sociales et ecclésiales.

L’association n’a pas vocation à porter un jugement sur les états de vie comme sur les choix des uns ou des autres. Si chaque membre a son avis sur les questions de la PMA ou de la GPA et doit se sentir libre de l’exprimer, en son nom propre, il doit également être vigilant. En effet, il ne peut pas engager l’association. Il en va de la préservation de notre vie fraternelle, de notre capacité à nous accueillir les uns les autres dans la foi et dans le respect de nos différences.

L’Église est dans son rôle en rappelant les fondements anthropologiques sur lesquels reposent la famille et la procréation. Sa mission est d’éclairer la conscience de chacun, et il est utile et normal qu’elle s’exprime sur des sujets aussi importants, chacun étant invité ensuite à agir en son âme et conscience.

En même temps, la mission de l’Église est d’accueillir quiconque souhaite suivre le Christ, et en particulier ceux que la différence place dans des situations « hors normes », notamment face au désir de fonder une famille.
Tenir ensemble ces deux points est un véritable défi. Son discours sur les fondements de la société et de la famille ne doit pas étouffer en elle ce rôle fondamental qu’est celui de garantir à chacun un accès inconditionnel à une vraie vie de foi, en communion, dans le Christ.

Nous, Devenir Un En Christ, sommes une association indépendante, en lien avec l’Eglise, et nous nous considérons comme des chrétiens engagés dans l’Eglise.

Nous avons toujours proposé un chemin de liberté intérieure, d’éclairage des consciences, permettant de concilier notre foi et nos différences.
L’association a donc choisi de ne pas prendre position sur les sujets de la procréation ou de la gestation pour autrui, car sa mission n’est pas de se positionner sur des questions de société, mais d’accueillir les personnes – quoi qu’elles vivent et où qu’elles en soient- et de les accompagner dans leur cheminement spirituel.

Notre association, témoin depuis plus de 30 ans du cheminement humain et spirituel des personnes concernées par l’homosexualité et ses conséquences, a participé jusqu’à maintenant aux réflexions sur l’accueil des personnes homosexuelles dans l’Église. Elle continuera à contribuer aux réflexions dans l’Eglise sur ces sujets, notamment sur l’accueil des familles homoparentales.

Le Conseil d’Administration.