Le week-end de Solesmes

du 22 au 24 mars 2013, prêché par

le Père Patrick Lecouve

“Qui nous fera voir le bonheur ?"

 

Les trois témoignages qui suivent sont parus dans "Au Fil De Duec" n° 53, de juin 2013

 

1) Témoignage de Francisco

Je suis chilien, j'habite à Paris depuis 2 ans et demi avec mon ami Pablo. Je voudrais partager avec vous ce que j'ai vécu à Solesmes. Le week-end a été important pour moi, pour trois différentes raisons. Tout d'abord, je me suis senti dans une vraie démarche spirituelle grâce à la prédication, les temps de réflexion, la prière, les sacrements et l'atmosphère plutôt tranquille et propice pour l'introspection. Ensuite, je me suis senti faisant partie d'une Église diverse, due à toute la diversité des membres de DUEC, des expériences de vie et des espoirs par rapport à l'institution. Et enfin, je me suis senti vraiment accueilli, tant par l'abbaye qui nous a ouvert ses portes que par la communauté DUEC qui nous a fait sentir que nous faisons partie d'un groupe d'amis. Vraiment, je me suis senti le bienvenu !

Chers amis de DUEC, vous avez une très grande grâce dans vos mains, un trésor qui vient du Saint-Esprit et sa manière de travailler. J'espère qu'au Chili, nous pouvons reproduire ce qu'on a appris de vous. Là-bas, nous sommes attendus par la communauté catholique homosexuelle dont nous faisons partie depuis 5 ans, et dans laquelle nous reviendrons en mai de cette année. Je suis sûr qu'il y a des choses à faire et des expériences de partage et de prière à organiser ! 

Ensemble dans le Christ,

Francisco

 

2) Témoignage de Morgan :

Je suis très heureux d'avoir participé à ce week-end à Solesmes et je remercie tous ceux qui ont travaillé pour le rendre possible.

Pour moi qui ai parfois tant de mal à m'accepter et à m'aimer, les regards simples et bienveillants que j'ai pu croiser m'ont beaucoup touché. J'ai bien eu l'impression d'être accueilli comme j'étais, et même émerveillé et agréablement surpris par toutes ces rencontres.

 C'est un peu comme si j'avais pu recommencer à lier deux parts de moi-même l'espace d'un week-end. J'ai même pu éprouver à nouveau cette joie profonde oubliée depuis plusieurs années. Cette joie que je croyais parfois ne plus entrevoir.

J'en suis rentré résolument décidé à être heureux. Résolument décidé à construire, choisir et accueillir ce Bonheur aujourd'hui et demain. C'est un sacré défi, mais qui vaut le coup.

Simplement merci.

Morgan

3) Témoignage de Frédéric :

Ce n’est pas si évident d’arriver à un week-end où l'on ne connaît personne… Je savais que Duec était une association ouverte et accueillante, mais je n'aurais pas pensé recevoir en deux jours autant de marques d'affection et d'amitié… Je ne me suis jamais retrouvé seul une minute... C’est rare d'être accueilli avec autant de simplicité et de vérité ! Chacun est reçu là où il en est dans sa vie et quel que soit son parcours… Merci à cette équipe ...

Frédéric 

 

 

 




<