Imprimer

Retour à la page "L'homosexualité en questions"


Quelle sera ma fécondité ?

 

Dans le langage courant, la fécondité est souvent comprise comme la capacité à avoir des enfants, à transmettre biologiquement la vie.

 

En fait la fécondité est plus large que la fertilité : elle ne se réduit pas à la biologie. Ceux qui n’ont pas d’enfant peuvent être extraordinairement féconds – et des parents peuvent ne pas avoir de vraie fécondité… Il faut donc élargir le regard…

 

Qu’est-ce qu’être fécond alors ? C’est bien transmettre la vie, mais en un sens large : la partager avec d’autres, la faire découvrir, la faire aimer, la rendre belle.

 

On peut être fécond de multiples façons : bien sûr comme parent, en accompagnant ses enfants, mais aussi comme parrain, marraine, dans des relations d’amitié profonde et vraie, dans l’engagement d’une vie de couple, dans des engagements familiaux, associatifs, ecclésiaux où un service des autres est vécu.

 

Au fond, la fécondité vient d’un engagement dans une relation personnelle. Elle se découvre dans un lien où l’on donne et où l’on reçoit. Elle peut passer par des difficultés, des combats, des offenses, des pardons, offerts et reçus. Elle n’est pas forcément un long fleuve tranquille. Mais si l’on croit qu’il n’y a pas de bonheur authentique sans un certain don de soi et des liens vrais avec d’autres, être fécond est un besoin profond du cœur et de l’âme.

 

Ne pas avoir d’enfant peut être un manque profond, une souffrance qu’il n’est facile d’assumer. Se rappeler que l’on peut être fécond, même sans passer par une procréation, est alors important. Cela peut être un passage, une décision, un acte de foi à vivre avec Dieu au niveau du « cœur profond ».

 

Chacun est appelé à être fécond, à donner la vie, à la faire grandir. La vie vient de Dieu, elle est un cadeau. Il nous appelle à la partager. C’est à la fois la promesse d’une joie et une exigence de la foi. Pour autant, les chemins de la fécondité ne sont pas écrits à l’avance. Chaque chrétien est donc appelé à réfléchir à cette dimension de son existence : comment aujourd’hui je donne la vie autour de moi ?

 

 

____________________________________________________________________________________

  1. Comprendre l’homosexualité, page 25, Ed. Robert Laffont
  2. Les chrétiens et l’homosexualité de Claire Lesegrétain, page 68, Ed. Les Presses de la Renaissance
  3. Comprendre l’homosexualité, page 41
  4.  Idem page 41

 

 

Pour aller plus loin

Sur ce site vous trouverez

La possibilité de partager avec un écoutant de Devenir un en Christ, sur Skype (contact Devenir Un En Christ)
ou par mail à
devenirunenchrist@hotmail.fr