Imprimer

Retour à la page "L'homosexualité en questions"


Je viens de découvrir que mon conjoint est homosexuel :

Pouvez-vous m'aider ?

mari.homo

(NB : nous avons écrit ce texte dans l'hypothèse où c'est l'épouse qui découvre l'homosexualité de son conjoint. Mais la situation où c'est l'épouse qui est homosexuelle, bien que moins fréquente, n'en existe pas moins).

Devant le choc et la souffrance de l’épouse découvrant l’homosexualité de son conjoint, on ne peut tout d’abord qu’éprouver un profond respect. Dans un premier temps, il s’agit pour elle de retrouver sa dignité mise à mal par un « non-dit » qui entache la relation de confiance naturelle entre époux. Le couple se trouve ainsi remis en question par cette découverte.


Devenue tout-à-coup étrangère à l’univers intérieur de son conjoint, elle peut ressentir humiliation, incompréhension ou révolte. Elle peut aussi éprouver le besoin de prendre du recul vis-à-vis de celui qui se révèle différent. Cette attitude, loin d’être un rejet, ne doit en aucun cas engendrer un sentiment de culpabilité.


Dans la mesure du possible, un dialogue entre conjoints dans la vérité est important et peut être libérateur.
Il est nécessaire de tenir compte de la difficulté affective d’un époux qui lui-même, à certains moments, peut se trouver submergé par des sentiments d’angoisse et de désespoir qu’il ne peut maîtriser et a du mal à exprimer. Il faut savoir que l’orientation homosexuelle n’est jamais un choix délibéré. Dans tous les cas, il est essentiel de ne pas enfermer l’autre dans sa seule sexualité qui n’est qu’un aspect de sa personnalité, car  il a de nombreuses autres richesses.


Une aide peut être apportée par l’intermédiaire d’un conseiller conjugal..
Le regard que portera l’épouse sur son époux influera de façon décisive sur leurs relations futures :
-     regard de compassion, d’amour, de compréhension, de confiance
-     ou  regard de haine, de méfiance, de jugement, de peur.


L’attitude de l’époux lui-même est déterminante :

  1. accepte-t-il avec humilité de reconnaître sa vulnérabilité ou fait-il preuve de morgue (mépris) et de superbe ?
  2. s’accepte-t-il lui-même tel qu’il est et a-t-il le désir de « respecter » sa femme, de faire un chemin de vérité pour essayer de voir clair en lui ? Est-il décidé à en prendre les moyens ?
  3. désire-t-il continuer à vivre en tendant le plus possible à la fidélité (de pensées et de corps) ?

Pour l’épouse, la chose la plus difficile est certainement de continuer à faire confiance. Pourtant, c’est cette confiance qui peut permettre à son époux de retrouver sa dignité, sa confiance en lui et de trouver la force pour le combat intérieur qu’il aura à mener devant la tentation.
Dans certains cas, si une séparation doit être envisagée, elle ne dépend pas toujours de l’épouse qui n’a alors pas à se culpabiliser de quelque chose qui ne dépend pas d’elle et dont elle n’est pas responsable.


La sexualité, cette réalité qui nous met en relation avec les autres et de façon privilégiée avec son conjoint, est toujours, quelle que soit l’orientation sexuelle, un lieu de combats et de choix permanents pour vivre en fidélité l’engagement pris par le couple. Il est bon de se rappeler que si l’on a choisi la vie commune, on a pris la responsabilité d’une aide mutuelle à la maturation et à la quête du bonheur de chacun.


Pour le couple chrétien, il est bon de regarder le sens de l’engagement pris ensemble :
« Tu peux compter sur mon effort de fidélité ».
Toute situation vécue dans la confiance et l’amour-don est chemin de croissance et de vie pour chacun.

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

- Consulter les dates auxquelles nous consacrons une Journée cette année

- Contactez personnellement un couple de Devenir Un En Christ dans la même situation qui saura vous écouter :(cliquer)


A lire sur notre site :

-->Aider l'épouse d'un homme concerné par l'homosexualité (Marie-Françoise J.)

-->"Pendant 17 ans mon mari a caché son homosexualité"..et la réponse de Jacques Aresnes (2010)

Consulter une bibliographie sur

--> Les conjoints d'homosexuels

--> La bisexualité

Haut de page